[The Shoes]

HRVATSKA IV

La route de la côte est bien jolie, enfin d’après les 4 minutes que j’en ai vu quand je ne dormais pas…

Nous arrivons à Spilt SOUS LE SOLEIL !! Cette ville est merveilleuse, un air de station balnéaire, un centre-ville gréco-romain de toute beauté, et des gens en tongs. EN TONGS BORDAYL !

L’Old Town Hostel est une auberge trop cool, située en plein centre, une vingtaine de lits dans un appart convivial, bref tu te crois à la maison, surtout quand t’y reste 5 jours comme nous l’avons fait.

On pose nos sacs et on se précipite sur la Riva (sorte de Croisette locale) pour boire l’apéro au chaud (genre je me suis mise en débardeur quoi). Ils ont de la Tomislav, la vie est BELLE !

P1030526

Le soir on va s’ambiancer au Charlie’s, un bar pour les backpackers, recommandé par Sean, le blondinet londonien qui bosse à l’auberge. Ils ont aussi de la Tomislav, je suis perdue…

P1030537

Vendredi on fait une grasse matinée bien méritée nécessaire, de toute façon il pleut. Nous trouvons quand même la motiv d’aller faire le marché pour se préparer un déjeuner de reines (genre un truc de gros). Je m’ambiance grave de fraises parce que là-bas ça vaut rien, on teste les tomates qui ont un vrai goût de tomate, et on se bouffe un demi cochon à nous deux en dévorant le jambon cru de Dalmatie qui est une petite bombe gustative.

Rassasiées, nous partons faire le circuit indiqué par le Lonely pour visiter optimalement le centre-ville. On croise Grgur Ninski, un espèce de viking dont il faut frotter l’orteil pour avoir de la chance dans la vie. Vu la file d’attente devant, on joue les rebelles, fuck off, pas besoin de ça nous ! (On en reparle dans quelques mois)

P1220409

P1220411

P1220412

P1220413

P1220415

85420022 

Deux légionnaires font le pied de grue sur le Péristyle (non, mais cette place tout de même… Quelle splendeur), quatre chanteurs entament des polyphonies croates dans le Vestibule, et c’est plutôt beau.

P1220416b

P1220419

P1220421

85420013

85420019

Le soir on se refait un repas consistant (kikoo les pâtes) car nous avons accepté de participer au 1er Crawl Bar de la saison. Le concept, j’en ai eu un aperçu cet été à Prague, notamment avec un roomate américain rentré sans pantalon et incapable de se souvenir ce qu’il en avait fait, c’est de boire le plus possible. D’alcool s’entend.

Le mot d’ordre : « Drink as much as you can during 90 minutes ». Tu payes 150 kunas (18€) et tu as open bar pendant 90 minutes, et vu le prix des consos ici, t’as intérêt d’aller vite pour rentabiliser ta mise de départ.

Rendez-vous au Péristyle, nous sommes une dizaine de l’auberge et une centaine au total. 100 personnes dont l’unique point commun, est pour l’instant, de vouloir se mettre la misère jusqu’au bout de la nuit. C’est rigolo.

« Follow the green umbrella » (et non pas le white rabbit), on suit sagement notre guide, sorte de colo de jeunes adultes déshydratés, jusqu’à l’Imperium, immense complexe bar/resto, première étape de la soirée. La terrasse nous est réservée, belle vue sur le port, grand bar central où durant 1h30, 6 barmen vont suer pour satisfaire les commandes de la centaine d’assoiffés.

Au départ t’y vas poliment « Vodka coca please ! » et puis rapidement, quand tu comprends que tu dois faire la queue 15 minutes à chaque fois, « DOUBLE VODKA COCA AND A BIG BEER, AND WAIT !! ANOTHER ONE FOR MY FRIEND !

P1030546

Cela dit il y a une très bonne ambiance et c’est sympa. D’après observations et discussions, il y a, au moins, des américains, anglais, néo-zélandais, finlandais, suisse, australiens, suédois, québécois, russes, italiens.

A 22h45, les vannes sont coupées et on ressort encore plus heureux qu’à l’entrée, avec des tee-shirt « The best night you will never remember ».

P1030553b

2ème étape de 90 minutes au Red Room, là c’est toi qui banque, et 3ème dans une boite sur Bačvice beach, dans laquelle on nous offre des shots dont personne ne connait le contenu.

Du coup je vous recommande le Crawl Bar, parce qu’on s’est bien marré ! (Ils organisent ça également tous les soirs durant 3 mois à Prague, Sarajevo et Dubrovnik)