[Yelle]

VIEILLES CHARRUES, PART 1

Les menues lignes de ma to do list étant biffées déléguées, c’est l’esprit libre que je suis partie vers Carhaix jeudi matin. Le ciel était bleu, la route était dégagée, j’avais un pass pro.

J’ai beau ahaner tous les ans «  l’année prochaine, je voyage léger ! », j’ai encore mis 1h à rallier le camping 5 depuis ma voiture.

Une fois installée squattée dans une tente (merci à mon coloc de festival), j’ai pu boire une bière bien méritée avant de commencer les hostilités.

J’avais donc récupéré, au dernier moment et par miracle, un pass pro. Ce qui t’oblige a ressortir complètement du site pour entrer par un endroit non envahi par la plèbe (croyais-je).

Une fois jeté un coup d’œil sur le bar VIP (les prix sont les mêmes que sur le site), je comptais rejoindre la foule en délire, heureusement arrêtée par un vigile me signalant que mon bracelet ne me permettait plus de rentrer dans cet espace par la suite. ZUT ! Ils s’étaient plantés à l’accueil.

P1020225

J’ai enfin foulé l’herbe verte de Kerampuilh jeudi à 18h. Et c’était déjà noir de monde. Genre tu peux pas circuler entre Kerouac et Glenmor (le nom des scènes) (les mecs sont morts) (suivez l’actualité un peu). Genre tu te dis direct qu’il faut que l’orga arrête d’augmenter la jauge parce que le site n’est pas extensible, et ne pas pouvoir approcher à moins de 50m de Jean-Louis Aubert, c’est RELOU.

P1020228

Tant pis, je vais me placer pour Kaiser Chiefs. Pour lesquels je n’ai aucune sorte de prédilection. Mais c’était chouette et j’ai vraiment apprécié les efforts de Ricky Wilson pour créer une connexion avec le public. Le mec a quand même été jusqu’à écrire 3 phrases en breton sur un papier pour nous les dire !

Et puis il a grimpé sur l’algeco de la Croix Rouge pour se faire ramener en civière, ce que j’ai trouvé plutôt marrant. Et puis il me fait penser à Evan Chambers dans Greek alors je le trouve très sympathique !

(Cette année j’ai pris aucune photo d’artistes parce qu’au final c’est tout le temps moche et décevant)

J’ai ensuite avancé vers Pulp sans grande conviction, en me disant que j’allais juste rester pour quelques morceaux. Mais en fait Jarvis Cocker a trop la classe et j’ai écouté tout le set.

Groupe phare de la pop des années 90, je pensais que je connaitrais quelques morceaux mais non. Ce qui ne m’a pas empêché d’apprécier le jeu de scène de Jarvis qui est entre le dandy et la mante religieuse ! Et lui aussi nous a dit quelques mots en breton, à croire que c’était la mode cette année.

Florent Choffel

(c) Florent Choffel 

C’était l’heure de Scorpions. Pas franchement emballée, j’ai tenté d’aller voir ça du haut des gradins, histoire d’être assise et d’observer le public. Mais les gradins c’est juste pour les super VIP. Que je ne suis pas encore. ET que je ne suis pas la seule à ne pas être.

DEMYSTIFICATION DES BACKSTAGE :

Les gens sont également comme des crevards en train de mater le concert de loin ou sur un écran (voir de prendre l’écran en photo, et ça c’est beau), et ils ont aussi des ballons Bob l’éponge.

P1020245

P1020250 

P1020252

Je ne pensais pas en arriver là mais Scorpions ne me tentant pas des masses, je suis partie voir Yelle. Ouais. C’est sympa musicalement Yelle en fait. Faut juste qu’elle arrête de chanter. Voilà en fait faudrait programmer uniquement les musiciens de Yelle.

Sans vouloir être mauvaise langue, sa voix aigue est chiante au bout de deux morceaux et franchement les paroles… C’est juste lamentable. Chante en anglais ma fille, au moins on comprendra pas ce que tu dis. Et puis je sais pas ce qu’on t’as raconté meuf, mais t’es aux Vieilles Charrues pas à la Fashion week, donc pas la peine de changer de tenue 3 fois en 30 minutes.

J’ai quand même attendu « Je veux te voir » pour partir, et celle là, faut bien avouer qu’elle pète tout !

P1020244

P1020253

Snoop Dogg qu’est-ce qu’on attend !? (Que la seule personne qui n’ai pas fait cette blague jeudi soir à Carhaix m’envoie un mail pour recevoir sa récompense) Hé ben on attend surtout qu’il rentre sur scène, et puis qu’il arrête de se barrer à la fin de chaque morceau pendant qu’un de ses acolytes nous balance 5 minutes de clip !

Après, c’était quand même marrant à voir, il a ramené ses biatches sur scène, il s’est cramé un gros oinj et puis c’est quand même Snoop que j’écoutais quand j’étais au collège quoi !

Alain Marie

(c) Alain Marie 

Là, arrive le moment où tu te rappelles que les Charrues c’est le royaume du choix cornélien : Mondkopf ou Shaka Ponk ? J’ai choisi Shaka Ponk. C’était top. Mais j’ai regretté tout le week end de ne pas avoir eu mon gros set électro et je sais que celui de Mondkopf m’aurait comblé.

Shaka Ponk, pas grand-chose de + à dire que la dernière fois que je les ai vu à Marseille, gros son à fond et ça hurle et ça tape et ça fait jumper. J’ai trouvé le chanteur peut être moins en interaction avec nous. Mais je chipote.

C Alain Marie

(c) Alain Marie