[Hubert-Félix Thiéfaine]

 

Je comptais faire, comme à mon habitude, un article dégoulinant de nostalgie avant mon départ de Nice, mais mon organisation sans faille et millimétrée ne m’a pas laissé une minute de disponible avant aujourd’hui !

Ça tombe bien finalement, parce qu’en plus de vous toucher deux mots sur mes derniers concerts azuréens, je vais pouvoir vous faire un compte rendu des meilleures aires d’autoroute entre Nice et Nantes, bien utile en ces temps de mouvances estivales.

Je me suis offert une dernière semaine de légère touriste, entre Antibes, soirée à Cannes, au Hi Beach sur la Prom, les Nuits du Sud à Vence et finally, the last but not the least, au Mas  des Escaravatiers.

 

Après presque 2 ans à Nice (Dieu que le temps passe vite), je repars avec une forte tendance à ponctuer mes phrases par « Connasse » et celles de mes interlocuteurs par « Ma foi… », une aisance à me balader en mini short en ville, un teint hâlé (Siiiiiiiiiiiii), une frilosité encore plus forte envers la mer/l’océan, des compétences en communication hors du commun et l’amour de la pissaladière.

 

P1020197b 

 

Enchainons sur la musique qui panse nos maux et purifie nos âmes. Je passe viteuf sur le concert de Gotan Project parce que j’ai pas vraiment réussi à me mettre dedans, c’était bien fait mais j’ai pas spécialement été conquise.

 

Dernière soirée, concert de James Vincent Mc Morrow dans un mas varois, au bord d’une piscine. Un lieu magnifique (avec de très bons nems et samosas) (et de la bière pression), une scène sous un olivier centenaire, et les musiciens au milieu.

C’était magique. James Vincent je t’aime, je t’adore, tu es ce qu’il m’est arrivé de mieux musicalement en 2011.

Et le mec choisi easy de nous faire une petite reprise de « Hope there’s someone » d’Antony and the Johnsons (qui est juste une des + plus belle chanson DU MONDE) et de « Wicked Game » de Chris Isaak.

NON MAIS TU PLEURES QUOI !

 

Je n’aurais pu rêver mieux avant de partir. Malheureusement vous ne pourrez pas voir de photo parce que je me suis fait confisquer mon appareil en rentrant. Mais si vous avez l’occaz, pour n’importe quel concert, allez y juste pour le site.

 

Et samedi, anda mujer, c’est parti pour faire Nice/Nantes en bagnole, un vrai plaisir.

 

[Cette partie de post vous est présentée par Bison Futé et les Etapes Estivales]

 

Donc je vous déconseille l’aire de Fabrègue (juste après Montpellier), pas très propre, blindée de monde, et pas un coin d’herbe ni une table de pique-nique pour s’asseoir.

Je vous recommande par contre l’aire du Frontennais (juste après Toulouse), très vaste et verte, paisible, propre et très agréable pour manger un Solero adossé à un arbre.

L’aire de St Léger (juste après Bordeaux) m’a semblée correcte, mais à 21h, c’est plus difficile de se faire une idée.

 

[Cette partie de post vous a été présentée par Bison Futé et les Etapes Estivales]

 

Voilà pour les dernières nouvelles. Les prochaines devraient arriver la semaine prochaine. Si j’ai survécu à 4 jours de Vieilles Charrues sous la pluie, et si je trouve une connexion internet dans mon nouvel appart.

 

See ya !