[Dublin, Part 1]

 

Comme tous les lieux que je ne connais pas, j’ai une version fantasmée de Dublin, créée par le filtre des bouquins/films/séries/CD qui sont arrivés jusqu’à moi.

Dans ma tête, Dublin c’est Skins + les films de Ken Loach (Sweet Sixteen en particulier) et tous les autres cinéastes sociaux en provenance de Grande Bretagne + les CDs de Karen Mc Pherson + le jeu vidéo Les chevaliers de Baphomet.

 

Vendredi soir, je monte dans un avion RyanAir, accueillie par des hôtesses et stewart slovaques (rien d’étonnant pour un vol Nice/Dublin, c’est bien des espagnoles pour les Marseille/Brest) et commence à prier (j’avais oublié à quel point ces avions étaient rassurants).

 

Je dors une bonne heure. Quand je me réveille, il fait + jour que quand je me suis endormie, et ça, c’est MAGIQUE (ou le soleil qui se couche à l’ouest + le décalage horaire, on ne sait pas trop).

 

Arrivée à Dublin, OUCH ! Ah oui tout de même, c’était pas une blague la température polaire annoncée.

 

I need to take a cab. But my accent and celui du conducteur ont du mal à concorder et I’m afraid he not understand very well my destination. I’m a little bit worried but I shut up and watch the road (and the compteur qui défile, qui défile).

 

Je ne ferais pas durer le suspense plus longtemps, je suis finalement arrivée à bon port où j’ai rejoint ma sœur, ma mère et mon grand-père (ceci est un détail assez important pour comprendre les activités du séjour).

 

Première constatation : il y a des pubs et des magasins Spar tous les 5 mètres.

 

Samedi, we went to Howth (ouais je vais parler en franglais tout du long et SI C’EST DRÔLE).  The weather is cloudy but we enjoyed a fish & chips in front of the sea.

 

Je suis peut être la seule mais j'ignorais ce que signifiais Eolas en irlandais.

 

P1110462

 

P1110466b 

P1110470 

P1110473 

P1110488 

P1110495 

P1110497 

P1110503 

P1110509 

P1110512b 

 

 

Then we came back to Dublin, on marche, on voit the Samuel Beckett Bridge et je me demande si ce n’est pas un Banksy :

 

P1110526

 

Mais en fait non.

 

P1110523

 

On continue vers Trinity College mais la bibliothèque a fermé à 17h (tout ferme excessivement tôt à Dublin, c’est très pénible), la première Guiness du week end, Grafton Street où des gens sont payés (j’espère) pour tenir des panneaux indicateurs au beau milieu de la rue, Stephen Square quelle flemme de chercher la statue de James Joyce.

 

P1110533 

P1110535 P1110541 

P1110546b 

P1110557 

P1110563b

 

We have to eat so we choose a typical restaurant which make delicious fajjitas and poulet au curry.

 

Nous sommes samedi soir. C’est le moment ou jamais de tester les nuits dublinoises. Je suis vêtue d’un jean, d’un tee shirt, d’un tee shirt à manche longue, d’un pull et d’un blouson. Les irlandaises dans la rue sont vêtues de mini robes bustiers et chaussées de talons aiguilles. Si j’étais vulgaire je dirais qu’elles ont tendance to dress likes fucking hores. Et avec des chaussures trop grandes (est-ce une technique pour assurer plus de confort au pied, la question reste entière).

 

Se risquer jusque dans les toilettes d’un bar est un grand moment. Devant la glace, coincé entre deux blondes fardées qui font 20 cm de plus que moi et se remaquillent à la truelle, je me mords les lèvres pour ne pas rire. Je reste digne et vais retrouver ma pinte.

 

Constatation du jour : les bars sont immenses et constitués en vrais labyrinthes.

 

P1020045

 

To be continued.